AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I don't feel right when you're gone away.

Aller en bas 
AuteurMessage
Rain Lishka
KILLING DOLL | The last word you'll breath will be my name
avatar

Nombre de messages : 533
Age : 27
Devise : Liily / Marion
Agence : : Love never dies a natural death. It dies because we don't know how to replenish its source. It dies of blindness and errors and betrayals. It dies of illness and wounds; it dies of weariness, of witherings, of tarnishings.

Undercover
Répertoire:
Agenda:
Missions effectuées :
0/0  (0/0)

MessageSujet: I don't feel right when you're gone away.   Ven 22 Juil - 15:55


    « Miss Lishka ? »
    « C’est moi. »
    « Ici le Copen’s Dispensary, connaissez vous un dénommé Oscar Tapovitchix ? »
    « Tapovitchix ? Non pourquoi ? »
    « Il vient d’être admit aux urgences, vous être l’unique numéro que l’on a retrouvé dans son portefeuille. Désolé pour le dérangement. »
    « Un instant … Pouvez vous me le décrire physiquement ? »
    « Je ne suis pas sûre, le patient était inconscient mais grand, cheveux clairs, blouson de cuir. Très séduisant si vous voulez mon avis. »
    « Vaughn … »
    « Pardon ? »
    « Non rien, je le connaît, j’arrive tout de suite. Il va bien ? »
    « Il s’en sortira, ne vous inquiétez pas.»

    Rain lança le téléphone dans son sac et dévala en trombe les marches de l’amphithéâtre, manquant de percuter plusieurs étudiants. Plusieurs jours par semaine, elle assistait à des conférences à la fac pour solidifier sa couverture de simple étudiante en art, et cet après midi là était l’un de ceux où rien d’autre que l’histoire des peintres du passé ne l’intéressait. Jusqu’à ce coup de téléphone, qui survenait à l’instant même où le professeur terminait son intervention. Le cœur battant la chamade, la jeune femme s’engouffra dans sa voiture garée sur le parking de l’université et démarra en trombe. La ville lui paraissait floue, au ralenti. L’unique chose dont elle était consciente était son inquiétude qui s’accentuait à chaque seconde qui passait. Il était arrivé quelque chose à Vaughn. Il était à l’hôpital.

    Toutefois, l’expérience avait apprit à Rain à mettre de côté sa sensibilité pour ne pas laisser ses émotions prendre le dessus. Si elle était terrifiée rien qu’à l’imaginer sur un lit d’hôpital, elle ne pensait qu’aux derniers mots de l’infirmière. Il survivra. Elle avait cru le perdre une fois, et ce fut le pire moment de sa vie. La simple hypothèse que cela puisse se reproduire la plongeait dans un état de terreur extrême. Mais si elle laissait sa peur de le perdre l’envahir, elle paniquerait à tel point qu’elle serait alors incapable de conduire jusqu’à l’hôpital.

    Les vingt minutes de trajet furent néanmoins affreuses. Son rythme cardiaque battait des records, elle hurlait à chaque feu rouge et ne se privait pas d’insulter les conducteurs un peu lents. Quand, enfin, elle arriva au niveau de l’hôpital, elle laissa sa voiture sur le bas côté et se rua à l’intérieur. Un vrai cliché, littéralement.

    « Vaughn Llewelyn ? »
    « Je suis navrée mademoiselle, personne à ce nom n’a été admit récemment. »
    « Oscar Tatapovitchix ! »
    « Chambre 234, deuxième étage, prenez l’ascenseur. »

    Une demi seconde plus tard, Rain entrait dans la chambre d’hôpital, et ne put réprimer un hoquet de stupeur.

_________________

    Here I am in my insecurity
    Here I am in my damaged dignity
    Here I am, you're pulling me in too deep
    Here I am, I'm in the mercy seat
    Here I am, running without my feet
    Here I am, oh what's come over me?
    CHARLOTTE MARTIN • On your shore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
I don't feel right when you're gone away.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SOMETIMES I FEEL MY HEART WILL OVERFLOW ? le 30/03 vers 01h58
» Your worst battle is between what you know and what you feel ? Nolà&Lulla
» Rosemary > Can you make it feel like home ?
» Sahara ? I feel so close to you right now, it's a force feel [DONE]
» Everything that kills me, makes me feel alive. [Morgan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Licence to Kill :: KOBENHAVN :: Avenue Bronshoj :: Copen's Dispensary-
Sauter vers: